La nidation est un évènement dans la conception d’un enfant. Il faut savoir que c’est une étape incontournable pour le bon déroulement d’une grossesse. Nous allons vous informer sur cet évènement et vous donner des idées pour savoir que la nidation s’est effectuée.

La nidation, c’est quoi ?

Source image : pixabay

 Elle se passe généralement entre 6 à 10 jours après la fécondation. L’œuf qui a fini son développement durant son trajet dans la trompe de Fallope, va entrer dans l‘utérus. Mais l’œuf ne va pas s’implanter directement mais va flotter quelques jours dans la cavité utérine.

La nidation, ou implantation embryonnaire commence. L’œuf s’implante dans l’utérus.

Il faut savoir que dans la nidation a lieu dans la cavité utérine, dans la muqueuse utérine plus précisément. L’œuf au nom de Blastocyte se colle à l’endomètre puis va se diviser en deux. La première partie va creuser une cavité dans l’endomètre où l’œuf pourra se nicher tandis que l’autre partie fournira les cellules nécessaires à l’élaboration de cette cavité. Et enfin, l’œuf va s’enfouir totalement dans la muqueuse utérine. 

Les symptômes de la nidation

Il n’y a aucun signe scientifique prouvé de l’implantation de l’œuf dans l’utérus. La plupart des femmes ne remarquent aucun changement chez elles après la nidation. Mais pas de panique, certaines femmes ont affirmé avoir ressenti ce processus. Les personnes qui connaissent bien leur corps peuvent observer les symptômes suivants pendant le processus de l’implantation embryonnaire.

  • La douleur de l’implantation

De nombreuses femmes signalent une légère traction dans l’abdomen. C’est ce qu’on appelle douleur d’implantation. Bien que le terme puisse être trompeur car l’expérience n’est pas vraiment douloureuse. Cela se produit généralement de 5 à 9 jours après la fécondation.

  • Saignement de l’implantation

Certaines femmes observent un saignement très faible et léger, qui n’est généralement perceptible que sous la forme d’une tache. Ce faible saignement n’est pas préoccupant. Toutefois, s’il devient plus abondant et dure plus longtemps, il faudra consulter un gynécologue

Il peut y avoir également ce qu’on appelle spotting de nidation. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez planete-tv.fr qui donne des informations détaillées sur les symptômes et la manifestation de ce phénomène qui se déroule souvent au début de la grossesse.

  • Augmentation des pertes blanches

Les pertes ou Glaire cervicale sont normales et produites sous l’effet de l’œstrogène, qui annonce généralement le signe d’une ovulation. Mais après la fécondation, le taux d’œstrogène ne descend pas et engendre une hausse de production de glaire. Donnant une impression de pertes blanches importantes.

  • Les tensions dans la poitrine

Toujours du fait du grand chamboulement hormonal, les seins peuvent être tendus voire douloureux dès la nidation, ce symptôme s’accentue durant les premiers mois de grossesse.

  • Symptômes de début de grossesse

La nidation peut aussi entrainer les premiers symptômes de grossesse, ces symptômes peuvent arriver très tôt comme :

  • Les ballonnements : la progestérone peut venir perturber le transit en vous rendant constipée ou ballonnée
  • Les nausées
  • Une fatigue inhabituelle
  • Les changements dans les gouts alimentaires
  • Les maux de tête
  • Les sautes d’humeur
  • Des envies fréquentes d’uriner

Bref, la nidation est une étape qui déclenche la grossesse chez la femme, elle cause des perturbations qui peuvent être désagréables mais il ne faut pas oublier que cela annonce aussi une bonne nouvelle.