La libération auto-myofasciale est un moyen précieux de réduire la douleur, d’améliorer la mobilité, de faciliter la cicatrisation des tissus, d’éviter les blessures et de maximiser la performance physique. Nous le recommandons à tous ceux qui sont actifs, en bonne santé et qui veulent rester ainsi.
À cette fin, nous sommes fiers d’offrir Optimize Therapeutic Balls à nos clients. Ces outils simples mais incroyablement efficaces aident à briser les adhérences tissulaires (telles que les « taches coincées » avec une flexibilité limitée, souvent causées par le stress, l’effort physique, les blessures ou la déshydratation) qui se trouvent à l’intérieur de la couche protectrice du fascia entourant les tissus conjonctifs. Au fil du temps, cela peut aider à augmenter le rayon du mouvement articulaire sans sacrifier la force et la stabilité, vous permettant de faire encore mieux les choses que vous aimez (accroupir, soulever, tirer, pousser).

Optimiser les balles thérapeutiques peut également aider à détendre les muscles tendus, soulager la tension du point de déclenchement et améliorer la circulation localisée pour une meilleure anti-inflammation et l’oxygénation.
En d’autres termes : nous les aimons et nous pensons que vous les aimerez aussi !

Vous aimerez aussi : Hot Yoga et Regular Yoga — Quelle est la grande différence

Comment utiliser des balles de thérapie d’optimisation

Voici quelques conseils rapides sur la façon d’utiliser les nouvelles sphères thérapeutiques et de tirer le meilleur parti de leur pouvoir analgésique et revitalisant pour les tissus :

Trouve quelque chose de robuste.

Les sphères thérapeutiques doivent être placées entre la zone de traitement ciblée et quelque chose de robuste, comme un mur ou un sol. Cela vous donne le levier pour rouler « adéquatement » plus profondément dans les zones à haute tension pour un effet maximal.

Voici quelques-uns de nos endroits préférés :

Tenez-vous sur la balle pour travailler sur les muscles intrinsèques du pied et le fascia plantaire (garder une surface stable pour le soutien !)
Appuyer contre un mur pour les fesses latérales et les pyriformes (idéal pour les personnes atteintes du syndrome de sciatique ou de piriforme)
Allongez-vous sur le sol face vers le haut pour un massage de la colonne vertébrale ou pour pénétrer dans les muscles du brassard du rotateur
Allongez-vous sur le sol vers le bas entrer dans les fléchisseurs profonds de la hanche (muscles iliaques et psoas) ou dans les rotateurs internes de l’épaule

Être prêt à entrer dans la grotte de la douleur, avec prudence

Comment savez-vous que ça marche ? Astuce : Elle devrait se sentir mal à l’aise. Vous saurez que vous avez trouvé une zone de tension particulière soit ou « noeud » lorsque la pression devient plus intense. En tirant parti de votre force mentale et essayez d’y rester jusqu’à ce que l’intensité commence à disparaître (un signe que les tissus se détendent). Cela peut prendre de 30 secondes à 1-2 minutes, mais utilisez votre discrétion et faites ce qui vous semble bon.

Rappelez-vous : Soyez intelligent à ce sujet et écoutez votre corps ! Les douleurs aiguës et la torsion sont un signe pour l’arrière.

Rappelez-vous de respirer

Le

contrôle de la respiration est essentiel pour assurer une efficacité maximale de la séance de libération auto-myofax, car elle peut vous aider à vous détendre et à améliorer l’oxygénation tissulaire. Donc, une fois que vous trouvez votre point faible, essayez de respirer profondément par le nez et par la bouche.

Avez-vous déjà essayé votre paire de Tune Up Therapy Balls ?
Faites-nous savoir comment se passe votre première session auto-myofasciale en partageant les commentaires ci-dessous !