Il

n’y a pas de produit qui protège contre les maladies infectieuses et même pas une bonne alimentation , mais seulement un régime qui peut nous faire trouver dans les meilleures conditions de santé pour mieux répondre aux maux possibles, c’est-à-dire avec un système immunitaire fort .

Comment augmenter les défenses immunitaires :

Comment pouvons-nous augmenter les défenses immunitaires  ? « Les principaux micronutriments (vitamines et minéraux) qui soutiennent le fonctionnement normal du système immunitaire et les défenses naturelles en général sont : la vitamine D, la vitamine C, le zinc, le sélénium et le magnésium. En outre, de nombreux essais cliniques ont montré que certains ingrédients actifs contenus dans les extraits végétaux tels que le curcuma et l’échinacée peuvent moduler ou stimuler nos défenses immunitaires. Notre système immunitaire a pour tâche de protéger notre corps contre les attaques de virus et de bactéries. Avoir de faibles défenses immunitaires signifie vous exposer plus facilement aux infections et aux maladies.

Mais pourquoi les défenses immunitaires diminuent-elles ?

Les facteurs sont très nombreux, parmi les plus communs sont les changements de température, le stress et les mauvaises habitudes alimentaires. Les suppléments naturels pour les défenses immunitaires peuvent être d’une grande aide, surtout lorsqu’ils sont pris dans les changements saisonniers.

Les habitudes quotidiennes les plus importantes pour éloigner les virus et les bactéries sont :

Mangez des fruits, des légumes et prenez des bactéries lactiques ;

Réduire le stress ;

Assurez-vous d’une bonne nuit de repos ;

Pratiquez une activité sportive saine.

Si tout cela ne suffit pas, de nombreux remèdes naturels spécifiques sont impliqués dans notre aide qui visent à dynamiser nos défenses. Il existe à la fois des plantes médicinales telles que l’échinacée ou uncaria et des substances naturelles telles que la propolis et la rose de chien.

Suppléments pour augmenter les défenses immunitaires avec l’échinacée

L’

échinacée est une plante herbacée originaire d’Amérique du Nord avec des propriétés bénéfiques etantibactériennequeanti-inflammatoire. La partie importante est la racine car elle contient des polysaccharides ayant des propriétés immunostimulantes connues. Cette plante contient également des flavonoïdes et des dérivés de l’acide caféique qui effectuent une action antivirale puissante. Commencer à prendre l’échinacée prévient la fièvre, la toux et le rhume. Il existe dans diverses compositions :

sirop d’échinacée

Échinacée en gouttes

Quelle est l’utilisation de la vitamine C ?

La vitamine C est toujours utile (que dans les aliments). « L’acide ascorbique, ou vitamine C, est bien connu pour antioxydants et immunomodulateurs car il contribue au fonctionnement du système immunitaire, en particulier le maintien de l’intégrité des muqueuses (telles que celles du tractus gastro-intestinal et respiratoire), fondamental pour nous protéger contre agression de la part d’agents extérieurs. Il favorise également la synthèse des anticorps et est impliqué dans les réactions immunitaires. On le trouve dans les agrumes, le kiwi, la fusée, le chou-fleur, le brocoli et les épinards », explique l’expert.

Suppléments de vitamine C en cas de carences

« La dose varie avec l’âge et est d’environ 105 mg pour les hommes et 85 pour les femmes, dose qui augmente dans des situations particulières telles que la grossesse et l’allaitement. Dans certains cas, sous avis médical, il peut être utile de prendre des suppléments de vitamine C, surtout lorsque vous avez un manque de nutrition ou pour aider et renforcer vos défenses immunitaires. L’apport de vitamine C doit être divisé pendant la journée pour optimiser l’absorption et le métabolisme ». L’expert recommande une dose de 500mg par jour, comme un « excellent compromis » entre les effets sur le corps et les objectifs souhaités.

Vitamine D : Combien faut-il pour augmenter les défenses immunitaires ?

« En vitamine D, il y a une carence généralisée dans notre population, liée à uneexposition réduite ausoleil, parce que nous passons beaucoup de temps dans des endroits fermés, tandis que sa caractéristique est d’être produite pendant les deux tiers par l’exposition au soleil et seulement un tiers par l’alimentation. Les aliments qui contiennent le plus sont cependant les poissons les plus gros, comme le saumon ou le hareng ; il y a aussi dans le jaune des œufs et, dans une petite mesure, dans les fruits secs. On le trouve aussi dans le lait, mais seulement s’il est ajouté » explique Ghiselli. Ceux qui vivent dans le Nord ont généralement besoin d’une supplémentation, mais doivent être décidés par le médecin (et dosés) après les tests sanguins.

Le magnésium, le zinc et le sélénium pour la réponse immunitaire

sont fondamentaux dans laréponse immunitaire. « Le poisson, la viande, les grains entiers, les légumineuses, les fruits secs et les graines sont riches en zinc. Mais nous le trouvons aussi dans la levure, le lait, le jaune d’oeuf. Le magnésium est présent dans les eaux minérales, dans les grains entiers, les légumineuses, les fruits secs, les oléagineux et le cacao. Enfin, les poissons gras, les grains entiers, les œufs, les graines de tournesol sont la source de sélénium » explique Santini.

Le régime méditerranéen pour augmenter les défenses immunitaires

« Si le régime alimentaire est varié et équilibré et respecte les dicts du régime méditerranéen, il est très difficile de pénurie de ces nutriments. Notre régime méditerranéen, riche en fruits et légumes, légumineuses, grains entiers, est en mesure de fournir tous les nutriments essentiels à nos défenses immunitaires. N’oublions pas qu’il est aussi riche en poissons, source de qui remplissent une fonction anti-inflammatoire importante, contrôlent les niveaux de triglycérides sanguins et sont des alliés du système immunitaire » explique le nutritionniste.