Beaucoup de pathologies ou même simplement malaise dépendent des changements thyroïdiens. Il est toujours important de suivre strictement les indications de votre médecin.Pour le garder en forme est l’iode essentiel, nous découvrons quels sont les symptômes.

Lorsque la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement, elle peut provoquer une grande variété de symptômes communs, tels que la fatigue, l’anxiété, les sautes de poids, les problèmes menstruels et l’insomnie. La glande thyroïde, une glande très importante pour le bon fonctionnement du corps humain, est également une source de nombreux problèmes de santé. La glande thyroïde est une glande endocrine située à l’avant du cou. Il est formé par deux lobes unis centralement pour former l’aspect typique « papillon ». principale sécrétoire des hormones thyroïdiennes, régule de nombreuses fonctions du corps, de la croissance musculaire, au bon fonctionnement du cycle menstruel pour les femmes, la fertilité, le métabolisme et le tonus de l’humeur. Dans le premier cas, une hyperproduction d’hormones, peut provoquer, entre autres, des tremblements, une minceur excessive, une hypersweation, des selles trop fréquentes, l’intolérance à la chaleur, l’anxiété.

Dans le second cas, une hyperproduction d’hormones provoque, au contraire, le surpoids, la constipation, l’intolérance au froid, l’alopécie, la somnolence. Pour les troubles les plus typiques causés par un déséquilibre des hormones thyroïdiennes sont ajoutés d’autres plus sournois qui sont souvent difficiles à revenir à la cause de déclenchement, provoquant de longues voies médicaments thérapeutiques souvent inefficaces qui ne font qu’augmenter la frustration du patient à ne jamais trouver une solution à leur propres maux.

Quels sont les symptômes de dysfonctionnement de la glande thyroïde ?
Les symptômes sont si divers et variés puisque la glande thyroïde aide à réguler de nombreuses fonctions différentesdans le corps. Ils peuvent être difficiles à reconnaître car ils ne sont pas spécifiques et peuvent être confondus avec des manifestations liées à un mode de vie stressant. Pour cela, de telles affections peuvent ne pas être détectées ou correctement diagnostiquées. Lesmaladies thyroïdiennes — et les symptômes de la maladie qui en résultent — se réfèrentà la quantité ou à la faible quantité d’hormone thyroïdienne produit la glande . Selon cela, les maladies thyroïdiennes peuvent vous faire sentir agité, fatigué, confus et même perdre du poids ou prendre du poids. Quant à ce qui peut incliner la glande thyroïde, les experts estiment qu’elle pourrait être liée à la génétique, au stress, aux carences nutritionnelles ou aux toxines dans l’environnement.

Symptômes : Fatigue La

fatigue et lasensation sans énergie sont fortement liées bo qui est le résultat d’une hormone thyroïdienne trop rare. Si vous vous sentez fatigué, ou même pendant la journée, c’est un indice que votre thyroïde peut être inactive. Trop peu d’hormone thyroïdienne qui coule dans la circulation sanguine, signifie que vos muscles ne reçoivent pas ce signal de départ.

Nervosité et
anxiété
L’anxiété et la nervosité sont associées à l’hyperthyroïdie, lorsque la glande thyroïde produit trop d’hormone thyroïdienne.
Augmentation de l’appétit
Parfois, les hormones thyroïdiennes peuvent stimuler beaucoup votre appétit.
Perte d’intérêt pour le sexe
Trop peu d’hormone thyroïdienne pourrait entraîner une diminution de la libido, mais aussi l’impact cumulatif d’autres symptômes de l’hypothyroïdie (gain de poids, faible énergie et douleurs corporelles) pourrait jouer un rôle.

Trop deconfusionde l’hormone thyroïdienne (hypothyroïdie) peut conduire à des difficultés de concentration, trop peu (hypothyroïdie) peut causer de l’amnésie et de la distraction.

Peau sèche
Le changement dans la structure et l’apparence de la peau est probablement dû au ralentissement du métabolisme (causé par une production insuffisante d’hormone thyroïdienne), ce qui peut réduire la transpiration. La peau sans suffisamment d’humidité peut rapidement devenir sèche et fissurée.

Irrégularités menstruellesDes
périodes menstruelles plus longues, avec un écoulement plus lourd et plus de crampes, peuvent être un signe d’hypothyroïdie, dans laquelle les hormones thyroïdiennes sont rares. Les périodes peuvent être plus proches.

Douleur musculaire
Une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes peut endommager les nerfs qui envoient des signaux du cerveau et de la moelle épinière dans tout le corps. Le résultat est des picotements et un engourdissement soudain.

L’

hypertension artérielle
Certaines estimations indiquent que les personnes souffrant d’hypothyroïdie présentent un risque 2 à 3 fois plus élevé de développer une hypertension. Selon une théorie, de faibles quantités d’hormones thyroïdiennes peuvent ralentir le rythme cardiaque, ce qui peut affecter la force de pompage et la flexibilité de la paroi des vaisseaux sanguins. Cela peut provoquer une augmentation de la pression artérielle.

Votre thermostat est en crise La
sensation de froid ou de frissonsest associée à l’hypothyroïdie. Le ralentissement du système causé par une glande thyroïde hypoactive signifie que les cellules brûlent peu d’énergie, et peu d’énergie équivaut à moins de chaleur. D’autre part, une glande thyroïde hyperactive provoque des cellules à produire trop d’énergie et dans ces cas, vous vous sentez chaud, ou transpirez abondamment.

Votre horaire de sommeil est inclinable
Vous voulez dormir tout le temps ? Ça pourrait être de l’hypothyroïdie. Une thyroïde « paresseuse » peut ralentir les fonctions , vous pouvez avoir besoin de dormir même pendant la journée. Tu ne peux pas dormir ? Ça pourrait être de l’hyperthyroïdie. Une glande thyroïde hyperactive peut causer de l’anxiété et rendre difficile l’endormissement, ou vous faire réveiller au milieu de la nuit.

Taux élevé de cholestérolLes taux
élevés de cholestérol de basse densité (LDL) qui n’ont pas répondu à l’alimentation, à l’exercice ou aux médicaments ont été liés à l’hypothyroïdie. Des niveaux élevés de cholestérol peuvent être causés par une thyroïde hypoactive et sont source de préoccupation, parce que l’hypothyroïdie non traitée peut conduire à des problèmes cardiaques,

Comment fréquents sont les troubles thyroïdiens ?
Les troubles thyroïdiens sont parmi les maladies les plus courantes dans le monde, avec environ 1,6 milliard de personnes à risque.10 Une thyroïde hypoactiveest plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et les femmes. Son incidence augmente avec l’âge. À 60 ans, 17% des femmes et 8% des hommes souffrent d’une glande thyroïde hyperactive 11. Une glande thyroïde hyperactive est même dix fois plus fréquente chez les femmes. De plus, il est plus répandu dans le groupe d’âge de 20 à 40 ans, bien qu’il puisse survenir à tout âge.

Effets secondaires des médicaments pour lutter contre les troubles de la thyroïde
Les médicaments qui régulent les dysfonctionnements thyroïdienspeuvent causer chez les sujets prédisposés d’effets secondaireslégers à graves. Il est toujours une bonne pratique d’éviter de « faire vous-même » et de suivre strictement les conseils d’un médecin s’il est nécessaire d’intervenir avec des médicaments capables de rééquilibrer la situation hormonale . Comme ce sont des médicaments puissants qui essaient de rétablir un équilibre interne déjà difficile, les cas où un ou plusieurs effets secondairesse produisent ne sont pas rares. La plupart des effets secondaires se rapportent à des palpitations excessives, qui se jette dans la tachycardie à partir d’un rythme cardiaque excessif. D’autres troubles qui peuvent survenir sont des maux de tête et une faiblesse musculaire. Il est toujours important de suivre strictement les instructions de votre médecin et d’éviter « bricolage » qui préfèrent souvent en raison de la lenteur du diagnostic et de la frustration du patient.